Extrait nouveau titre « On The Way Home »

Décidément John nous offre presque tous les titres de « Paradise Valley » sur un plateau avant la sortie du disque, voila qu’il publie un extrait de « On The Way Home », dernier titre de l’album a venir, sur sa page Tumblr.

20130728-191618.jpg

« Extrait de « On The Way Home » tiré de l’album a venir « Paradise Valley ». Je n’aime pas demander de cliquer sur un lien pour acheter sans ajouter un petit extra.
Ce titre ferme la marche de « Wildfire », qui a deja bien secoué l’été.
Hey toi utilisateur de Tumblr, pourquoi ne viendrai-tu pas aussi a un show? Nous passons les meilleurs moments de nos vies, tout se passe bien. »

Cliquez pour écouter :
http://jhnmyr.tumblr.com/post/56272170742/clip-of-on-the-way-home-from-the-forthcoming

Source: One Forty Plus – Tumblr

Publicités

Vidéo « Road Session no. 4 »

John continue sa tournée « Born and Raised » et nous offre encore un petit aperçu des coulisses, avec cette fois des images du concert du 20 Juillet dernier a l’amphithéâtre de « The Gorge » dans l’état de Washington.

Rendez vous mardi pour une nouvelle vidéo!


Source: mayermusic – YouTube

Merci !

Je dédie ce 300ème post spécialement à VOUS !

Thank-You-Merci-Gracias

 

Vous, fans de John Mayer qui suivez ce blog, qui l’avez même peut-être découvert grâce à ces posts! J’espère que vous appréciez la lecture de ces pages.

Le plus haut pic de visites remontait à Octobre 2012 avec 150 vues en 1 journée, et bien ce record à été battu Lundi dernier, la page à atteint le nombre impressionnant de 169 vues dans la journée.

 

Merci encore et à bientôt pour de nouvelles infos !

 

Setlist & Presse Review – Bonner Springs, 10.07.2013

Voici la setlist du show d’hier au Cricket Wireless Amphitheater :

– Queen of California
– Goin’ Down the Road Feeling Bad
– Slow Dancing in a Burning Room
– Paper Doll
– The Heart of Life
– Waiting on the World to Change
– Whiskey, Whiskey, Whiskey
– Dear Marie
– Your Body Is a Wonderland
– Neon
– Wildfire
– Something Like Olivia
– Waiting on the Day
– Who Says
– If I Ever Get Around to Living
– Lay Down Sally (Eric Clapton cover)
– Speak for Me
– The Age of Worry
– Gravity

Encore:
– Born and Raised
– A Face to Call Home

 

Le site « kansascity.com » nous livre aussi une review du show :

Le concert de mercredi soir à l’amphithéâtre de Bonner Springs a été le premier de John Mayer dans la région depuis plus de trois ans, depuis Mars 2010 au Sprint Center. De l’eau à coulé sous les ponts depuis.

Pour les retardataires, Mayer s’était auto-imposé une pause dans le Montana depuis près de deux ans, principalement pour une convalescence et pour se laver de la boue laissée parles tabloïd après quelques interviews controversées. Il sort alors son cinquième album studio, « Born and Raised », un recueil de folk mélancolique et des airs country-rock qui ont montré un certain changement d’humeur et d’attitude.

Bonner Springs3
L’éloignement du monde de la musique et des potins semble l’avoir changé. Mercredi, le gars qui a mené sa bande au travers d’une setlist qui a duré près de deux heures et 20 minutes semblait humble et reconnaissant comme il l’a toujours été. Et une foule de plus de 10.000 personnes au Cricket Wireless Amphitheater l’a récompensé pour cela avec des rafales d’amour et de gratitude.

Soutenu par un groupe de sept pièces qui comprenait Doug Pettibone comme guitariste et deux chanteurs, Mayer a ouvert avec « Queen Of California », puis avec une reprise de Grateful Dead « Goin ‘Down the Road Feelin Bad », qui avait une ambiance jug-band électrique et qui entraina le premier de nombreux jams instrumentaux.

 

Bonner Springs2

 

La setlist comprenait trois chansons de l’album à venir, « Paradise Valley », qui sortira en Août. Le premier de ceux-ci, « Paper Doll », est censément sa réplique à son ex-petite amie Taylor Swift pour la fléchette qu’elle jeta sur lui dans « Dear John ». Il joue alors deux nouveaux titres, y compris « Wildfire », au rythme tropical subtile.

Mais il a aussi joué ses chansons les plus connues, y compris une version funked-up de « Waiting On The World To Change » et une version solo acoustique de « Your Body Is a Wonderland », qui a envoyé la foule dans une chaude frénésie. « Something Like Olivia », qui comprenait un long jam et certains scat vocaux, a également obtenu une ovation bruyante et une grande participation vocale du public en folie.

 

Bonner Springs1

 

John Mayer est un guitariste plus que compétent et il l’a montré toute la nuit, généralement pendant de longues solos instrumentaux. Son fingerpicking au cours du jazzy « Neon », de son album « Inside Wants Out » était éblouissant.

La soirée touche à sa fin avec une version costaud de « Lay Down Sally » d’Eric Clapton, dans lequel Pettibone assura largement, viendra ensuite « Gravity », après que John remercia gracieusement la foule pour le laisser faire ce qu’il aime. Il souhaite à tout le monde de « trouver la paix et la grâce en ces temps inquiets, de ne pas transpirer des petites choses de la vie et de se pardonner leurs péchés ». Il semble prendre son propre bon conseil.

 

Bonner Springs

 

 

 

Source: kansascity.com