Un John gâté !

Zane Carney et la team officiel viennent de publier cette photo du gâteau d’anniversaire sur Instagram

BirthdayCake2013

 

Un nouveau titre de Katy Perry, comme par hasard intitulé, « Birthday » vient de leaker il y a quelques heures  peine sur le net (avec un « happy birthday » amoureusement murmuré à la fin de la chanson) :

Ecoutez le ICI !

 

Un tweet de Martin&Co. Guitars :

Martin Guitar

 

 

Un tweet de Billboard

BillboardBDTweet

 

Un tweet de sa chérie forcément :

KatyBDTweet

 

Et enfin une vidéo anniversaire de ses fans argentins :

 

Sources: Twitter – Instagram 

Setlist – Rock In Rio 5, 21.09.13

RockinRio

 

Les portes du Rock in Rio se sont ouvertes à 14h quand des feux d’artifice ont explosé au-dessus de la scène et les gens ont commencé à envahir les lieux.
Même si le spectacle n’a pas commencé avant 18h30 il y avait beaucoup à faire pour tout ceux qui étaient arrivés tôt. En plus des deux grandes scènes, il y avait beaucoup de petites scènes avec des musiciens et d’autres performers qui se sont succédé tout au long de la journée.
Les gens pouvaient aussi profiter de tours de grand huit, d’une grande roue géante ou une énorme tyrolienne qui courait droit sur ​​la foule devant la scène principale.
La tyrolienne en particulier était vraiment cool parce qu’elle est restée ouverte toute la nuit et au cours d’une performance vous pouviez lever les yeux toutes les deux minutes et voir quelqu’un avec un large sourire sur son visage au dessus de votre tête.

De plus en plus les gens ont continué à affluer alors que la journée avançait. Je pensais que la foule à São Paulo était grande, mais c’est seulement parce que je n’avais jamais été à un Rock in Rio avant.
On m’a dit que le temps que John arrive, il y avait plus de 70.000 personnes présentes, mais de la scène on pouvait voir tout aussi bien 70 millions de visages. Peu importe la direction dans laquelle vous regardiez tout ce que vous pouviez voir c’était de plus en plus de personnes.

Puisqu’il s’agissait d’un festival, le set de John était un peu différent de celui d’un spectacle normal. Il n’avait que 75 minutes pour jouer donc il a seulement eu le temps de jouer environ 14 chansons au lieu de 20 ou 25 habituellement.
Pourtant, John a réussi à intégrer quelques chansons supplémentaires et à modifier un peu le set pendant le spectacle.
Le meilleur moment c’est quand il s’est arrêté pour demander au public si il voulait entendre « Vultures » (qui faisait partie du set original) ou « Stop This Train ». La foule a majoritairement choisi « Stop This Train » et John et le groupe ont joué live. Ce que je ne pense pas que tout le monde ai réalisé c’est que « Stop This Train » est habituellement une chanson que John joue en solo à la guitare acoustique. C’est ici la première fois lors de cette tournée que le groupe l’a joué en live avec lui, et ils ont tous été parfaits.

Tout le monde avec qui j’ai parlé à reconnu que le Rock in Rio était une performance phénoménale. C’était la façon idéale de terminer la partie sud américaine de la tournée.
Merci à tous ceux qui ont fait de ces quatre spectacles en Argentine et au Brésil des soirées si spéciales.
L’amour et l’énergie que chaque personne à amenée à chaque spectacle la semaine dernière est quelque chose que nous n’oublierons jamais.

La setlist du Rock in rio :

– No Such Thing
– Wildfire
– Queen of California
– I Don’t Trust Myself
– Half of My Heart
– Slow Dancing in a Burning Room
– Daughters
– Your Body is a Wonderland
– Neon (guitar solo)
– Waiting on the World to Change
– Dear Marie
– Stop this Train
– Why Georgia
– Gravity

RockinRio1

 

RockinRio2

 

RockinRio3

 

RockinRio5

 

RockinRio6

 

RockinRio4

 

RockinRio7

RockinRio8

 

Rock in Rio 2013

 

Source: johnmayer.com – Google Images

Setlist – Arena Anhembi, São Paulo, 19.09.13

SaoPaulo_Anhembi

 

Je n’ai jamais vu une foule aussi dense que celle de São Paulo, jeudi soir. C’était tout un spectacle de voir plus de 30.000 personnes s’entassant dans la salle de l’ Anhembi Arena. Comme à Buenos Aires, c’était la première fois que John venait jouer au Brésil et on pouvait dire que les personnes présentes attendaient depuis longtemps l’occasion de voir John en concert. En marchant au milieu de la foule, on pouvait voir l’émotion sur les visages de tout le monde, et plus d’une fois les fans se sont approché de moi juste pour me dire à quel point ils étaient heureux d’être là et de voir John en vrai.

Le spectacle a commencé avec un peu de musique brésilienne. Un groupe de percussions local les « Meninos do Morumbi » ont ouvert le show avec quelques minutes de percussions brésiliennes. Après cela, ils ont été rejoints sur scène par John et le reste de la bande pour jouer « No Such Thing » avec une section de percussions. Le tout était parfait et la foule verte et jaune était en délire.

 

Ce fut une performance solide et John a même ajouté quelques chansons de dernière minute à la setlist avant la fin du show. La plus notable fut « Why Georgia », que le groupe a joué juste avant le rappel. Elle n’était pas sur la liste initiale pour cette nuit, mais après avoir entendu la marée humaine chanter « Why Georgia » entre presque toutes les chansons, John l’a  rajoutée à la fin. Ce fut grand du début à la fin et la foule a adoré.

Nous avons pris beaucoup de plaisir lors de ce spectacle à São Paulo. J’aurai seulement aimé que nous y restions un peu plus longtemps et passions d’autres nuits comme celles la. Ci-dessous vous pouvez lire l’intégralité de la setlist et voir des photos du concert.

– No Such Thing (with Meninos do Morumbi)
– Wildfire
– Queen of California
– Half of My Heart
– Paper Doll
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– Going Down the Road Feelin’ Bad (Henry Whitter cover)
– Slow Dancing in a Burning Room
– Your Body Is a Wonderland
– Daughters
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Stop This Train (requested by the audience)
– Waiting on the World to Change
– Dear Marie
– Dear Marie (Reprise)
– Something Like Olivia
– Wheel
– Who Says
– If I Ever Get Around to Living (with Tom Jobim’s Garota de Ipanema snippet)
– Vultures
– The Age of Worry
– Why Georgia

Encore:
– Neon (Acoustic with Suzanne Vega’s Tom’s Diner snippet)
– Gravity

SaoPaulo1

 

SaoPaulo2

 

SaoPaulo3

 

Source: johnmayer.com

Setlist – Estadio Luna Park, Buenos Aires, 17.09.13

LunaPark-1

 

Comme souvent lorsque John joue au même endroit deux fois de suite, la setlist comprends beaucoup de nouvelles chansons comparé à la nuit précédente.
Comme la veille, la foule était à bloc dès le tout début. Même si le sol était parsemé de sièges au lieu de places debout je n’ai pas vu beaucoup de gens les utiliser. Il semble également que le public avait apporté beaucoup plus de guitares que la veille, rien de très surprenant.

Les spectacles à Luna Park ont été les deux concerts les plus énergiques et passionnant de la tournée. Je sais que c’était la première fois que John joue en Argentine, mais je suppose que ce ne sera pas la dernière. Muchas gracias por la hospitalidad.

 

Voci la setlist :

– Queen of California
– Paper Doll
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– Waiting on the World to Change
– Slow Dancing in a Burning Room
– Something Like Olivia
– Dear Marie
– Wheel
– Daughters (John solo, acoustic)
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Wildfire
– Vultures
– No Such Thing
– The Age of Worry
– Half of My Heart
– Friend of the Devil (Grateful Dead cover)
– Who Says
– If I Ever Get Around to Living

Encore:
– Your Body Is a Wonderland
– Gravity

LunaPark5

 

LunaPark6

 

LunaPark7

 

Source: johnmayer.com

Setlist – Estadio Luna Park, Buenos Aires, 16.09.13

LunaPark4

Après une bonne semaine de repos, hier soir John a débuté sa première tournée à travers l’Amérique du Sud au stade Luna Park dans le centre de Buenos Aires. Le spectacle n’a commencé qu’à 20h45 mais les fans faisaient la queue vers 14h pour se rapprocher de la scène autant que possible. Une fois les portes ouvertes, les gens affluaient et les applaudissements ont immédiatement résonné dans l’enceinte.

Le spectacle fut composé d’un grand mélange de chansons anciennes et nouvelles et c’était génial de voir le public chanter à l’unisson chacun de ces titres. « No Such Thing » fut ajouté au set et sonnait comme si le groupe l’avait joué depuis le début de la tournée. Tout était à point et les jams et solos sur des chansons comme « Goin ‘Down the Road Feeling Bad » ont fait danser et applaudir la foule dans le peu d’espace disponible au sol.

La nuit entière était remplie de cris de « olé » et « Mayer Is Back », pendant que John et le groupe jouait.
Après la fin du set, la foule de Luna Park a continué de chanter jusqu’à ce que la bande revienne sur scène et joue « Waiting on the World to Change » et « Gravity » pour le rappel.
A la fin, John a attrapé une guitare au premier rang, a fait un solo avec avant de la dédicacer à son propriétaire. Je suis sûr que celui qui possède cette guitare n’oubliera jamais cette nuit là, mais je pense pouvoir en dire de même pour tout ceux qui étaient présents ce soir.

 

La setlist de cette nuit :

– Queen of California
– Wildfire
– Half of My Heart
– Paper Doll
– Something Like Olivia
– Waiting on the Day
– Who Says
– Going Down the Road Feelin’ Bad (Henry Whitter cover)
– Slow Dancing in a Burning Room
– Your Body Is a Wonderland
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Born and Raised
– No Such Thing
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– The Heart of Life
– Dear Marie
– The Age of Worry
– Vultures
– A Face to Call Home

Encore:
– Waiting on the World to Change
– Gravity

 

 

LunaPark

LunaPark2

Source: johnmayer.com

Setlist – Cruzan Amphitheater, West Palm Beach, 08.09.13

WPalmBeach_Cruzan

 

Évidemment, il y a des avantages à avoir un écran HD de 18 mètres à votre disposition, mais je ne pense pas avoir déjà apprécié un match de la NFL depuis la semaine dernière. Notre équipe de tournage a passé la semaine d’avant à s’assurer que nous aurions tous les éléments pour y arriver et dimanche lors de la répétition de West Palm Beach , nous avons pu voir quelques matchs sur un très, très, grand écran.

Ce n’était pas la seule surprise lors de la répétition. John et le groupe ont passé la plupart du temps à travailler sur des chansons qu’ils n’avaient encore pas vraiment joué lors de la tournée. Je suis impatient de voir John commencer à travailler sur encore plus de chansons dans les futures set lists lors de la suite de la tournée jusqu’en Décembre.

Voici la setlist de cette soirée :

– Queen of California
– Wildfire
– Half of My Heart
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– You’re No One ’til Someone Lets You Down
– Something Like Olivia
– Going Down the Road Feelin’ Bad (Henry Whitter cover)
– Slow Dancing in a Burning Room
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Waiting on the World to Change
– Dear Marie
– If I Ever Get Around to Living
– Who Says
– Paper Doll
– The Age of Worry
– Gravity

Encore:
– I Will Be Found (Lost at Sea)
– A Face to Call Home

 

WPalmBeach_Cruzan2

WPalmBeach_Cruzan3

 

WPalmBeach_Cruzan4

 

 

Source: johnmayer.com

La vraie histoire de John & Katy

Cet article date de Novembre 2010 et il refait surface sur le net suite aux photos publiées de Disneyland. John & Katy apparaissent comme un parfait petit couple mais il leur a fallu du temps pour se retrouver et en arriver la ou ils en sont aujourd’hui. Déjà quelques années auparavant une romance naissait, avant même que Katy n’épouse Russell Brand.

 

Mayer Perry Brand

 

Voici l’article :

« Vous imaginez une union Mayer-Perry ? Nous non plus. Mais « Payer » était sur la bonne voie pour faire de la douce musique ensemble quand Russell Brand l’intercepta aux MTV Video Music Awards 2009 et conquit l’interprète de « I Kissed a Girl ».

Nous savons maintenant qu’ils sont mariés et nagent dans le pur bonheur. Nous savons aussi qu’ils sont tombés amoureux au premier regard à la remise de prix. Mais ce qui s’est la nuit d’avant aurait pu tout faire basculer…

Mayer et Perry se sont vus la veille au Gold Bar de New York, après des semaines de textos et tweets dragueurs.

« Ils ne s’étaient jamais vus en personne et elle l’a rencontré après le concert de Jay Z au Madison Square Garden » raconte une source proche de John Mayer à E! News.

« Mayer avait rejoint Jay Z au MSG pour une performance sur scène et aurait demandé à Katy perry de le rejoindre plus tard après le show. John la trouvait amusante et sexy » raconte cette même source.

« Ils étaient tellement affectueux l’un envers l’autre cette nuit au bar, ils s’appréciaient clairement. Leurs personnalités collaient bien ensemble, ils ont dansé, flirté et ça commençait à bien rouler. »
Et comment! Ils sont resté dans ce bar jusque tard dans la nuit qui était d’ailleurs tout proche du nid d’amour de Mayer.
Le lendemain, jour des VMA les deux s’échangeaient encore de nombreux messages. Mais avant même que leur relation s’épanouissent rentrait en scène Russell Brand.

Le comique anglais, qui présentait la cérémonie, à immédiatement été épris de Katy. Il lui déclara ouvertement son admiration en live sur scène. Perry fut également « conquise ».

Et ils sont inséparables depuis ce jour.

Apparemment John Mayer n’obtient pas toujours la fille qu’il veut. »

Qui l’eut cru, tout est bien qui fini bien puisque peu de temps après le divorce John et Katy renouent et la suite vous la connaissez. Ahh l’amour…

Perry Mayer

Source: E! News