Born and Raised 2014 Tour

JohnMayer

De nouvelles dates ont encore été annoncées, et étonnement en Europe (non calmez vous, rien en France, ça vous étonne encore?). Une initiative du nouveau management? Nous en parlerons bientôt…

12 Juin – Ericsson Globe, Johanneshov, Suède
14 Juin – Norvegian Wood, Oslo, Norvège
15 Juin – Bergenfest, Bergen, Norvège
17 Juin – Tivoli, Indre By, Danemark

 

Source: johnmayer.com

Publicités

La trouvaille du jour !

Un vieil enregistrement et surtout rare. On y retrouve un John tout jeune qui débute a peine sa carrière et interprète avec David Labruyere quelques uns de ses tout premiers titres. Hope you enjoy ! 

(Désolée pour la qualité mais pas de HD à l’époque!) 

– No Such Thing
– Back To You
– Why Georgia
– Great Indoors
– Comfortable
– Neon

 

 

John Mayer en Guest DJ sur iTunes Radio

Il semblerait que John soit l’invité de iTunes, en effet il diffuse une liste de ses titres préférés. J’ai vainement essayé de me connecter à l’iTunes Radio via iTunes USA mais cela ne fonctionne pas, et bien évidemment iTunes Radio n’est pas dispo sur le site français. (beaucoup de iTunes dans cette phrase vous ne trouvez pas!)

 

JM iTunes DJ

 

Mais rien que pour vous j’ai réussi à choper la liste des titres qu’il diffuse !

Et parce que je vous aime je vous ai meme concocté une playlist Spotify de ces titres pour pas avoir à les chercher partout sur le net. Enjoyez les amis !

Cliquez ici pour ouvrir la playlist Spotify !

C’est fou les titres qu’on aime en commun dites donc…

 

I Only Have Eyes For You – The Flamingos
Say Yes – Elliot Smith
If I Could Only Win Your Love – Emmylou Harris & Herb Pedersen
I’m Getting Ready – Michael Kiwanuka
Rise Up With Fists – Jenny Lewis
Inspiration Information – Shuggie Otis
Time To Run – Lord Huron
Ramona – Night Beds
I Will Be Found (Lost At Sea) – John Mayer
Merry Go ‘Round – Kacey Musgraves
Don’t Come Home a Drinkin’ (With Lovin’ On Your Mind) – Loretta Lynn
Ram On – Paul McCartney
Northern Sky – Nick Drake
Cause – Rodriguez
Interstate Love Song – Stone Temple Pilots
Something So Right – Paul Simon
Homeward Bound – Simon & Garfunkel
Slow Dancing in a Burning Room – John Mayer
Stay – The Blue Nile
Wiser Time – The Black Crowes
Handle With Care – The Traveling Wilburys
Tumbling Dice – The Rolling Stones
Key to the Highway – Big Bill Broonzy
Can’t Find My Way Home – Blind Faith
Angel From Montgomery – Bonnie Raitt
You Don’t Know Hot It Feels – Tom Petty
Black Sheep – Martin Sexson
I’ll Sail My Ship Alone – Moon Mullican
Bye, Bye, Love – Ray Charles
Who You Love (Feat. Katy Perry) – John Mayer

 

Sources: iTunes – Spotify

« Who You Love » Vidéo et Live

Comme nous en avions parlé il y a quelques jours John et Katy étaient tous les deux sur le plateau de l’émission matinale « Good Morning America » pour discuter de leur rencontre et collaboration sur le titre « Who You Love » dont la vidéo à été diffusée en première mondiale ce matin même.

 

Si vous ne l’avez pas encore vu (vous n’avez pas perdu grand chose) c’est ici !

 

Un clip sans grande originalité à mon goût.
Une scène de rodéo dont on se demandait ce qu’elle venait faire lors de la diffusion de quelques extraits sur Instagram, alors non ce n’est pas JaTy dans un parc d’attractions qui s’amusent comme des petits fous en amoureux mais plutôt une toute autre vision de l’amour. Une métaphore.
Le « mechanical bull » représente un peu l’ascenseur émotionnel que représente l’amour, les hauts et le bas que l’on rencontre. La joie d’être haut en l’air et la peur de tomber, mais peu importe si on en tombe, on retombe amoureux et on retente l’expérience, on remonte et on retombe… voila la maigre explication de cette scène de rodéo.

Tous ces couples différents, qui s’aiment chacun à leur façon, parce qu’il faut aussi bien se faire voir et montrer qu’on est tolérant, qui se balancent donc sur leur rodéo pendant 3 minutes ça fait beaucoup et un peu long, eux qui se serrent fort et se regardent dans le blanc de yeux en mimant les paroles. Tout ça est très très pop girly, plus du tout « Mayer » hélas.

 

Depuis la diffusion je lis des commentaires de groupies encore plus « in love » des caresses et yeux doux de Mayer (qui d’ailleurs ne vous sont pas destinés alors on se calme les filles) mais beaucoup (vraiment beaucoup) qui trouvent aussi cette vidéo trop « cheezy », ça dégouline d’amour comme du fromage fondu, trop gnagnan et pour reprendre une expression que j’aime bien en ce moment, c’est très cul-cul.

Je pensais d’ailleurs être une des rares à me dire que tout ceci ne fait pas du tout « Mayer » mais j’ai eu le plaisir de lire qu’une bonne majorité de fans pensait comme moi et que le pauvre garçon se décrédibilisait fortement auprès de ses vieux fans. Il est bien loin le temps du rock bluesy de l’ère Continuum…

Une vidéo qui artistiquement n’apporte rien de bien original, et qui ne me fait toujours pas vibrer pour ce titre.

 

Allez puisque on est dans la désolation voici la vidéo live de « Who You Love » ou Katy à rejoint John sur la scène du Barclay Center pour le dernier show de la tournée « Born and Raised »  à New York Lundi soir.

 

 

Que dire… Heureusement que c’est le dernier concert. La première phrase de Katy résume bien ma pensée, alors qu’elle sonne bluesy a souhait sur l’album on retombe dans les aigus clinquants auxquels elle nous habitue depuis une dizaine d’année de carrière. Raté.

Un fan qui a entendu le soundcheck explique dans son tweet qu’ils ont passé une bonne demi heure a ne répéter que son passage à elle… quand ça veut pas ça veut pas comme on dit.

 

Tweet Katy Live

« J’étais la bas et c’était moins pire que ce que je le pensais. J’y étais pour le soundcheck et c’était mauvais. Ils ont passé une bonne demi heure à ne répéter que son passage et elle sonnait mal. »

 

Une critique assez cinglante vous vous direz mais je crois que j’ai lu trop de choses et vu beaucoup trop de vidéos à ce sujet. Une overdose de Jaty je pense…

Ce soir je vous posterai des extraits de l’interview qu’ils ont donné donc au Good Morning America (ou apparemment John n’a encore pas su tenir sa langue) et au Ellen Degeneres Show d’hier soir.

 

Source: Twitter – YouTube

Setlist – Baltimore Arena, Baltimore, 14.12.13

Baltimore_Arena

 

C’est fou à quelle vitesse le mois dernier, et vraiment toute cette dernière année, a filé – plus que deux spectacles pour finir 2013.
La nuit dernière, tout à commencé très fort, avec une surprise inattendue de John jouant aux cotés de Phillip Phillips lors de la première partie.
Phillip a présenté John à la foule levée en délire, et ils se mirent à jouer ensemble une version rock de « Old Love ». Cela sonnait incroyablement bien et la foule au Baltimore Arena a adoré.

Le reste de la soirée fut tout aussi impressionnant, avec quelques solos massifs de Zane Carney et Doug Pettibone – et bien sûr John, en particulier sur «  »You Don’t Know How it Feels. »
Aaron Sterling a également donné un solo de batterie de tueur en ouverture de « Waiting On The World To Change ».
Vous pouvez voir le reste de la set-list ci-dessous.

 

– Queen of California
– Paper Doll
– Who Says
– I Don’t Trust Myself
– Speak for Me
– Half of My Heart
– You Don’t Know How it Feels
– Slow Dancing in a Burning Room
– Driftin’ Blues–>Walt Grace’s Submarine Test, January 1967
– Wildfire
– Something Like Olivia
– If I Ever Get Around to Living
– Waiting on the World to Change
– Why Georgia
– Dear Marie
– Gravity

 

Baltimore_Arena2

 

 

Baltimore_Arena3

 

La qualité est pas terrible, j’espère qu’une vidéo plus potable sera disponible bientôt…

 

Sources: johnmayer.com – YouTube