Grammy Beatles Special – Interview John Mayer

Beatles Special

 

John Mayer discute de l’impact de cette première prestation des Beatles, aux USA,  au Ed Sullivan Theater le 9 Février 1964.
The Night That Changed America : A GRAMMY Salute to the Beatles sera diffusé le dimanche 9 février uniquement sur CBS.

John interprétera notamment un classique des Fab Four « Don’t Let Me Down » avec son accolyte Keith Urban lors de cette soirée.

 

« C’est assez incroyable quand tu y pense, les Beatles restent toujours numéro sur toutes ces listes de, tu sais, ces listes de meilleures performances.
On pourrait penser qu’à un moment donné les Beatles, lors de cette prestation au Ed Sullivan Show, laisserait leur place de numéro un à quelqu’un d’autre, mais ce n’est pas arrivé, parce que c’est juste un moment unique. C’est un peu l’enfance de la télévision et la petite enfance du Rock’n’Roll , et en quelque sorte ça colle bien ensemble.

Et si tu fais partie de cette troisième ou quatrième génération de fan de rock comme je le suis, tu regardes en arrière, au tout début de cette première génération et tu te dis, « wow c’est incroyable ! »
Je veux dire, pour des gens comme, des gens de mon âge … Jimi Hendrix n’existait pas. Ce n’était pas une personne! Tu sais, c’est un musicien, et une icône et un guitariste et il est sur des disques . Et je pense que cette fascination que oui, les Beatles existait, c’était un groupe! Et Ed Sullivan existait .

C’est très difficile de toucher ça et de se rendre compte que cela ait existé, heureusement qu’on a mis la main sur ce genre de preuves. Et tu sais, maintenant on est dans ce bâtiment, c’est un peu une sorte de sanctuaire et la preuve que, oui, … nous n’étions pas encore en vie mais tout ça a vraiment existé. Tu comprends? Et je pense que ce qui est génial, c’est d’être tous réunis dans ce théâtre et jouer sur la même scène , alors que tant d’autres grands musiciens sont passés par là aussi ».

 

 

 

Merci à mon amie Mimi Hodgkins pour m’avoir retranscris le texte anglais, je bloquais sur quelques phrases et son aide a été précieuse, c’est qu’il parle vite ce John! 

 

Source: YouTube

 

Publicités

Mise à jour – Instagram

Cela fait longtemps que je n’ai plus reposté les photos de notre cher John, je rattrape donc le retard, de la prestation avec Stevie Wonder, au pull offert par Chad pour Noël, en passant par les danseurs à Hawaï, aux recommandations de passe-temps iPhone pour finir au NAMM ou aux repet du Beatles Special tout est là!  Enjoy !

(cliquez sur la photo pour la description)

 

 

Source: Instagram @johnmayer

John Mayer et son docteur honorés et le retour du Trio!

L’UCLA (Université de Californie à Los Angeles) est d’une renommée mondiale pour l’éducation et la recherche scientifique. C’est l’une des plus importantes institutions de recherche mondiale  et, en terme d’effectif, le campus le plus important de Californie.

 

Le département de chirurgie cervico-faciale de l’UCLA a organisé sa propre fête pré-Grammy à l’Hôtel Beverly Wilshire mercredi soir dernier, en l’honneur de John Mayer et pour récompenser le travail du Dr Gerald Berke qui a joué un rôle primordial dans la guérison du chanteur.

 

JM UCLA 2014 Arrival

 

Berke a noté que l’état de santé de Mayer datait de cet incident lors de ses 17 ans, quand il a subi une arythmie cardiaque et a été hospitalisé pendant une semaine – période ou il commencera ses travaux d’écriture et de composition.
En 2011 et 2012, ses problèmes de santé ont donc refait surface en raison de l’inflammation des tissus sur ses cordes vocales, autrement connu sous le nom de granulome.

« Je ne peux toujours pas chanter comme je le faisais , mais ça revient, très lentement », a déclaré Mayer au Hollywood Reporter. « Comme aujourd’hui, j’ai fait un échauffement, et je me suis dit, Wow, je peux chanter plus de notes que je pouvais il y a deux mois. »
Cela ne cesse de changer, mais j’aime bien et cela me fait apprécier cette dure période éprouvée. Si ce n’était pas un cadeau avant, c’est un cadeau maintenant, que le Docteur Berke m’a offert. »

Mayer a décrit son expérience comme frustrante et parfois même décourageante, mais il a toujours continué à chercher le moyen de s’en sortir, rajoutant qu’il était de son devoir de reparler, en tant que chanteur.

 

JM UCLA 2014

 
Le gala a été organisé par Wayne Newton et des artistes tels Céline Dion et le choeur Gospel de l’UCLA ont animé la soirée. Quelques mots des collègues du lauréat John Mayer sont venus agrémenter cette soirée, comme le co-fondateur d’ A&M Records Jerry Moss et sa femme, Ann, et Dianne et James Bashor.
Étaient aussi présents Jason Alexander (acteur dans Pretty Woman et la série Seinfeld), Teri Hatcher (Susan Mayer dans Desperate Housewives), la danseuse Karina Smirnoff (Danse avec les stars USA) et la présentatrice télé Ali Fedotowsky.

« J’avais plus que jamais besoin de ma voix », a déclaré Mayer devant les quelques 700 invités dans la salle de bal « Four Seasons ». « Parce que j’avais besoin de rappeler qui j’étais, et dire combien j’avais changé ».

Après avoir reçu son prix, Mayer déclare que trouver le bon médecin est similaire à trouver la bonne note dans une chanson.
« Il n’était pas dans l’annuaire – il ne savait probablement même pas qui j’étais », a déclaré Mayer à propos du Dr Berke.
« Je suis désolé, qui est John Mayer? Je suis trop occupé avec cette gorge, prenez le message » s’est amusé à imiter le musicien. « Ça c’est quand vous êtes bon » rajoute t’il.

Mayer continue, « Grâce à ses soins médicaux, j’ai appris que la voix est un instrument, et personne ne voit ça aussi délicatement et avec soin comme le Dr Berke et ses collègues à l’UCLA Medical Center ».

Le chanteur-compositeur a également interprété « Dear Marie » et un de ses succès de 2003 « Daughters » en s’accompagnant de sa guitare et à l’harmonica.

 

John+Mayer+Inside+UCLA+Luminary+Awards+ecclmsHh0VWl

 

Quelle est la prochaine étape pour ce septuple artiste primé aux Grammy Awards? 

Mayer a dit au Hollywood Reporter qu’il profitera de cette année pour créer et parler moins, qu’il jouera un peu en Février et écrira avec d’autres musiciens pour préparer son prochain album, prévu pour 2015.
« Je ne serai pas autant en tournée » a t-il dit. « Je veux vraiment obtenir le disque parfait, me concentrer et compiler les styles, je travaillerai aussi sur certains projets mis de côté ».

En outre, il a noté que le John Mayer Trio avec le bassiste Pino Palladino et le batteur Steve Jordan « sera de retour ».

 

JM UCLA 2014

 

Source: hollywoodreporter.com

iTunes vous surveille…

Alors qu’il y a quelques jours était diffusé un reportage intéressant sur les dangers des « Cloud » (nuage de stockage de données personnelles sur serveurs) et surtout d’iCloud, victime récemment de nombreux piratages, les surveillance d’Apple sur nos activité se confirment…

Alors que je galère depuis maintenant une bonne heure à installer la nouvelle mise à jour d’iTunes la page d’accueil me fait donc comme d’habitude l’éloge du lecteur multimédia et qui apparaît sur toutes les captures d’écran…?

 

JM iTunes

 

 

 

JM iTunes2

 

 

Simple coïncidence ou bien Apple est au courant que l’artiste le plus présent dans ma bibliothèque est John..? J’ai pourtant désactivé Genius qui envoie vos préférences d’écoute a Apple pour vous suggérer d’autres artistes.  Bizarre. iSpy?

 

Allez promis les prochains posts seront plus intéressants.

Après une longue pause j’ai décidé de reprendre un peu le bon rythme pour vous tenir au courant de toutes les actus récentes. A très bientôt!

 

PS. Je n’arrive plus a installer iTunes #désespoir

Cry

 

 

Le Roi de la Soul et le Prince de la guitare

La légende Stevie Wonder a presque tout fait au cours de son illustre carrière. La seule chose qu’il n’avait pas fait était d’interpréter le légendaire album de 1976 « Songs In The Key Of Life » dans son intégralité. 

StevieWonder

 

Stevie Wonder a enfin accompli cet exploit cette nuit du 21 Décembre dernier lors du concert de charité qu’il donnait en l’honneur de l’association « House Full Of Toys » au Nokia Theater de Los Angeles avec l’aide de nombreux invités.

Stevie et ses invités ont alors interprété l’ensemble des 21 chansons de cet album, pendant ce concert de plus de trois heures et en bonus deux titres sortis à la même période.
Parmi les invités, John Popper de Blues Traveler, qui, avec Fredrick Yonnet jouait de l’harmonica sur « Have A Talk With God ».
Le guitariste John Mayer a contribué sur « All Day Sucker », Esperanza Spalding est montée sur scène pour « Pastime Paradise », Herbie Hancock est apparu sur « As », le chanteur Joe à interprété « Love’s In Need Of Love Today », on a aussi pu retrouver Chick Corea sur « Contusion » et India.Arie sur « Saturn ».
« I Wish » s’est transformé en un grand numéro de danse et « Isn’t She Lovely » à fait l’objet d’un solo d’harmonica de plus de 9 minutes.

Assez incroyable de voir John accompagner une telle légende. John a toujours expliqué combien cet album était incroyable pour lui et combien il avait inspiré sa musique. Surement un rêve devenu réalité.

 

 

Source: jambase.com

Des vacances à Hawaï et des cadeaux originaux…

Comme l’année dernière John et Katy ont passé leurs vacances de fin d’année à Hawaï, dans une maison louée sur l’île de Kauai. Ils auraient même emmené avec eux une bonne dizaine d’amis et leurs familles respectives. « Ils voulaient que cela soit très spécial alors ils ont mis à disposition de leurs amis un jet privé ».

 

PerryMayerGMA

 

John d’habitude si réservé sur sa vie privée à surprit tout le monde en invitant autant de convives. Katy et lui ont accueilli à destination leurs invités avec de grands sourires et de longues étreintes en expliquant qu’ils voulaient chacun d’eux à leur coté.  Alors que les rumeurs de fiançailles vont bon train depuis leur voyage au Japon, il s’avère que ce voyage aurait été l’occasion rêvée. Nous n’en saurons pas plus.

John a récemment été vu à l’aéroport de Los Angeles ou il est mitraillé de flashs et de questions sur ces rumeurs de fiançailles par les paparazzi, le pauvre garçon choisi alors de les ignorer en essayant de se frayer un chemin, au milieu de ces…vautours.

Celui qui me fait le plus de peine c’est le jeune garçon avec son vinyl « Paradise Valley » qui parle et qui parle et qui réclame un autographe. Ignoré lui aussi.

 

 

Sinon on a eu écho des cadeaux de Noël que John et Katy se sont offerts. Katy lui a offert un samourai Ninja, original mais attention en maniant çà!  John lui préfère les diamants aux armes, en lui offrant des ailes d’anges en diamant donc (une paire de boucle d’oreilles j’imagine). Trop mignon.

 

Source: E!Entertainment