John Mayer rend hommage à Prince.

Comme moi hier vous avez du être tristes d’apprendre la soudaine disparition de « The Artist », Prince. Aujourd’hui bon nombre de titres de presse dans le monde ont rendu hommage au chanteur décédé en lui consacrant leur Une. La plupart des journaux ont d’ailleurs choisi la couleur violette en hommage au mythique « Purple Rain », comme cette Une pluvieuse du « New Yorker », un numéro spécial qui sortira le 2 Mai prochain.

CoverStory-Staake-PurpleRain-690x942-1461274099

Le « Kid de Minneapolis » a été l’un des plus grands musiciens des années 80 et 90, avec des tubes comme « Cream « , « Kiss » ou « Diamonds & Pearls » qui ont fait danser le monde entier, mêlant riffs de guitare, poésie des paroles et rythmes funk. Il a publié une trentaine d’albums en près de 40 ans. D’après le magazine Forbes il a vendu plus de 100 millions de disques. Doté d’un immense charisme, celui qui rivalisait parfois avec Michael Jackson jouait l’ultra-sexualité dans ses paroles et son jeu de scène. Le musicien lauréat de sept Grammy Awards et d’un Oscar pour la musique de « Purple Rain », album adapté en film semi-autobiographique, était resté prolifique et s’était récemment converti au streaming, estimant qu’internet lui donnait plus de liberté artistique.

Comme beaucoup d’artistes hier qui ont voulu exprimer leur peine, John à posté un petit message en l’honneur de Prince.

prince

« RIP Prince. Quelle perte énorme. Quel pur et énorme talent. TALENT. Il a inspiré une génération de musiciens à œuvrer pour la grandeur avant tout. Sa renommée a toujours été imprégnée de son talent. Et ce talent c’était sa liberté. C’était sa raison de vivre.
Voilà ce qu’est une icône.
Et seulement maintenant, (malheureusement) quand vous faites le tour de sa carrière, du dernier jour de sa vie, et tout au long de sa vie, vous pouvez voir ce qu’il à crée.
Tout s’aligne. C’est la perfection. Tous les guitaristes (et tous les musiciens) partout dans le monde auront bien du mal à porter leur instrument aujourd’hui ».

 

Publicités

Remember John Lennon

On sort un peu du cercle « John Mayer » avec les deux prochains posts mais il y a des artistes que l’on se doit de citer. Hier nous fêtions encore un triste anniversaire, la disparition du légendaire John Lennon.

 

Le « Strawberry Fields » de Central Park, est le cercle «Imagine», fait par Yoko Ono en mémoire de son époux John Lennon.
Il avait l’habitude de se promener avec son fils Sean, avant d’être tué. Ils vivaient juste en face. En semaine, alors que tout le monde est au travail, John Lennon allait la-bas avec son bébé, il portait un chapeau et des grandes lunettes, de sorte que personne ne le reconnaisse.
Quand il a été tué, sa femme a choisi cet endroit très fréquenté comme mémorial, pour que le plus grand nombre puisse venir voir et prier pour lui.

 

JL Memorial

 

Les Beatles sont devenus célèbres à partir de 1962, avec ses 4 membres, John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harrison.
Nombreux sont ceux qui pensent que Yoko Ono est la raison du déchirement des Beatles et de leur inévitable séparation.
« Imagine » est une chanson emblématique écrite par John Lennon.
Il a été assassiné le 8 décembre 1980, à l’âge de 40 ans. Cela fait 32 ans aujourd’hui.

 

 

 

Love For Levon Benefit Concert – 03/10/2012

 

 

 

 

Sources : Twitter, Instagram, johnmayerbr.com

Un héritage certain…

 

42 ans aujourd’hui que Jimi Hendrix nous quittait, un triste anniversaire mais nous ne pouvions oublier de rendre hommage à cet artiste, pour ma part, l’un des plus novateurs du 20ème siècle.

 

Les excellentes prestations sont nombreuses et je ne sais pas si j’aurai fait le bon choix mais rien de tel qu’un bon petit Voodoo Child pour se mettre en forme pour la soirée 🙂

 

Et il trouve parfaitement sa place sur ce blog car Mayer est lui même un fan incontestable d’Hendrix et fait partie de ses nombreuses influences musicales, la preuve 40ans après…