Concert du 9 Juin 2014 à Londres, Review de Franck Auger

Franck a bien voulu partager avec nous ses impressions sur ce show en publiant ce post sur le mur Facebook de la page, voici son article : 

Une petite review du concert du 9 Juin:

Doté de musées, restos, cinoche…. le complexe O2 fait penser à un grand centre commercial équipé d’une salle de spectacle moderne et gigantesque (type Bercy). Pas de quoi s’ennuyer donc pour ceux qui arrivent à l’avance.

Une première partie fort sympathique avec Andreas Moe qui délivre une pop acoustique fraiche et mélodieuse. A découvrir pour les curieux.
La fosse est assise (nous étions en A1) mais durant l’entracte beaucoup de monde se rapproche des blocs du fond pour voir la scène, prendre des photos etc…
Il est 21H, les lumières s’éteignent beaucoup de gens sont debout devant la scène et les allées des premiers BLOC (A1, A2,A3) et la le concert démarre.
Le concert se fera debout du début à la fin… (aucun problème avec ça) mais je ne pige pas pourquoi il y a une fosse assise…et surtout des BLOCS avec des prix plus ou moins élevés selon l’emplacement vu qu’on pouvait se retrouver devant avec une place à 40e par exemple. Bref un détail… mais à savoir pour la prochaine fois.
Revenons en à la musique…
Le son est puissant mais pique un peu sur la première zik (beaucoup d’aigus) mais ça va s’arranger très vite.

– Queen of California : John est heureux d’être la, le public aussi. Il tape des mains, il chante, l’ambiance est au top! Superbe solo un peu noyé dans le mix mais c’est pour chipoter.
– I Don’t Trust Myself (With Loving You) : Woo ça groove, on danse et chante le sourire aux lèvres. Le public est chaud et à droit à des solos inspirés… un classique de JM
– Half of My Heart : Pas fan de ce titre à la base.. J’ai adoré en live ! c’est énergique et joyeux que du bon
– Paper Doll : Aie aie c’est la ou JM fait mal… une zik aux arrangements simplistes mais qui monte en puissance avec un solo de gratte ultra groovy sur la fin. Tout ce que j’aime, une vraie réussite
– Belief : C’est l’heure de prendre la BLACK ONE, le son est dantesque… Frisson lors de l’intro…la suite est plus classique mais on ne s’en lasse pas.
– Who Says : Classique … l’ambiance baisse d’un cran logique après Belief..
– And It Stoned Me (Van Morrison cover) : Une bonne reprise que l’ensemble du groupe prend plaisir à jouer
– Slow Dancing in a Burning Room : Encore un classique qu’on prend plaisir à réecouter
– In Your Atmosphere : Pas fan de ce titre… JM va enchaîner sur de l’acoustique…
– (Briefly tries to play Something’s Missing) : il cherche les accords en déconnant… et nous dit qu’il la révisera pour la prochaine fois
– XO : Une reprise de Beyoncé…pas convaincu… trop mou…On s’ennuie… Le public ne semble pas plus s’extasier que ça sur cette cover
– Edge of Desire : Attention, il n’a fait qu’un couplet/refrain en solo pour faire plaisir à une fan devant la barrière… Je vous laisse imaginer l’état de la demoiselle… Surtout que le John la fixait tout le long avec un grand sourire. Quel charmeur. Ceci dit on aurait aimé l’entendre en entier celle la. Dommage
– Neon : Wooo bonne surprise ! cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas joué celle la. (il est en mode guitare voix sans le reste du groupe = chapeau!)
– Wildfire : JM à repris l’électrique. Joyeuse et entraînante « Wildfire » passe bien
– Speak for Me : Une tuerie ! superbe intro et chœurs. Mon coup de cœur de la soirée
– Born and Raised : Pas fan…elle a tendance à plomber l’ambiance. Dommage… Trop d’acoustique peut être. Allez fais nous « Vultures » pour changer un peu!
– Waiting on the World to Change : Pas mal, un classique… Allez garde ton électrique mon gars et fais nous « Good Love » ou « Vultures »!
– Why Georgia : aie il repasse sur l’acoustique… sur un tire que j’apprécie moyennement. Tant pis.
– Dear Marie : un tire qui prend son ampleur en live à la toute fin… Les « oh oh » font mouche, le public le reprend en chœur
Encore:
– Gravity : Une réussite le summum du blues , les solos sont de bons goûts. John est un guitariste intelligent rien n’est gratuit… tout est en retenu et en nuance. JM est au sommet sur ce titre!

Voila, c’était un super concert vous vous en doutez. Je reproche juste une setlist un petit peu trop acoustique…qui n’est pas forcément adaptée à un lieu aussi grand (XO, Why Georgia, Born and Raised…)
Un concert d’une grande musicalité; un JM déconneur et joyeux.
A faire pour ceux qui hésitent.

 

Publicités

Video – Road Session no.14

Allez on continue a faire la route avec John et sa bande. Cette fois ils nous emmènent dans les coulisses des shows d’Amsterdam, aux répétitions du live au « Later…With Jools Holland » et enfin au concert du Wembley Arena.

Je suis sure qu’en cherchant bien on peut apercevoir notre cher Jo’ brandissant son joli drapeau français « Born and Raised » alors qu’il s’était rapproché au premier rang, voir a 1.45min.

 

Source: mayermusic – YouTube

Setlist – Wembley Arena, Londres, 26.10.13

LondonWembley01

« Ecoutez, je sais qu’il y a des sièges là, mais … il sont plus là en tant que renforts. Je pense que, si vous vous sentez vraiment, vous devriez rester debout aussi longtemps que possible parce qu’on va tout donner ce soir ».
Ce fut les premiers mots que John a dit sur ​​scène après avoir ouvert le show avec « Queen Of California », et il n’en fallait pas plus pour éveiller l’énergie de la foule au Wembley Arena pour toute la nuit. Et comme John l’avait promis, ils ont tout donné ce soir-là.

Ils se sont donné sur chaque chanson, des frappes dans les mains pendant « Wildfire » au solo sincère et plein d’émotion sur la reprise de Bruce Springsteen « I’m On Fire ». Vous pourriez le ressentir autant sur scène que dans les gradins.
Et le double rappel avec « Walt Grace’s Submarine Test, January 1967 » et « Dear Marie » était vraiment spécial. L’ambiance dans l’arène était assourdissante avec les « ohh » pour le final de « Dear Marie » et pendant le salut de John et du groupe.

Hier soir était le dernier spectacle en Europe, mais vous pourrez retrouver John et son groupe au « Later … with Jools Holland » ce mardi et vendredi sur BBC Two.
Nous serons de retour dans trois semaines environ pour un mois de spectacles aux États-Unis avant la fin de l’année.

Voici la setlist de ce dernier show à Londres :

– Queen of California
– Wildfire
– Slow Dancing in a Burning Room
– Waiting on the Day
– Speak for Me
– No Such Thing
– They Call Me the Breeze
– I Don’t Trust Myself
– I’m on Fire
– Stop this Train
– Half of My Heart
– Something Like Olivia
– Who Says
– Lost at Sea
– Paper Doll
– Who Says
– Vultures
– Age of Worry
– Gravity

Encore
– Walt Grace
– Dear Marie

LondonWembley02

LondonWembley03

LondonWembley04

Source : johnmayer.com

Setlist – O2 Arena, Londres, 20.10.13

London_O2

La tournée à rapidement entamé sa partie européenne la semaine dernière. Nous sommes à Amsterdam pour préparer dès maintenant notre deuxième show, mais il y a seulement trois jours, le groupe était à Londres pour jouer dans la salle comble de l’O2 Arena .
Avec tout ces voyages, quelques fois les jours paraissent être un grand flou. Mais cela fait partie de ce qui rend chaque spectacle tellement cool. Pendant plus de 2 heures, tout ralentit et vous profitez seulement de la musique sur scène et de la foule dans les sièges.

Londres n’était pas différent à cet égard. La qualité de la musique et le public étaient géniaux. Tout semblait phénoménal – il n’y avait pas d’importance si John et la bande jouaient l’une de ses chansons, comme cette puissante version de « If I Ever Get Around to Living », ou reprenaient la chanson de quelqu’un d’autre, comme « Can’t Find My Way Home » qu’ils ont joué pour le rappel.
Ce dimanche soir à Londres était tout à fait dans le sujet, prendre deux heures pour se relaxer et écouter de la bonne musique dans un endroit idéal.

Voici la setlist :

– Wildfire
– Half of My Heart
– Paper Doll
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– Something Like Olivia
– Goin’ Down the Road Feeling Bad
– Slow Dancing in a Burning Room
– Free Falling
– Blues Run the Game
– Queen of California
– Dear Marie
– If I Ever Get Around to Living
– Belief
– Waiting on the World to Change
– Age of Worry
– Why Georgia

Encore :
– Can’t Find My Way Home
– Gravity

London_O2-2

 

London_O2-3

 

London_O2-4

 

 

Source: johnmayer.com

Souvenirs souvenirs…

Il y a 3 trois ans pile poil, a peu près a la même heure, je m’installais au bar de mon hôtel avec une bonne bière made in London, vidée après une soirée riche en émotions.

Je sortais de la salle du Wembley Arena à Londres, ou John se produisait pour le « Battle Studies Tour » !

 

Wembley Arena

 

Des souvenirs plein la tête et le plaisir d’avoir enfin apprécié cette musique, cette ambiance, ce jeu de guitare en vrai. 2h15 de bonheur donc, je vous rappelle la setlist de l’époque :

– Why Georgia
– Crossroads
– Heartbreak Warfare
– Vultures
– Perfectly Lonely
– Assassin
– In Your Atmosphere
– Your Body Is A Wonderland > My Stupid Mouth
– Who Says
– Bigger Than My Body
– Slow Dancing In A Burning Room (David Ryan Harris Intro)
– Waiting On The World To Change
– Half Of My Heart > Don’t Stop Believing

Encore:
– No Such Thing
– Gravity

Il manquait juste Edge Of Desire et Free Fallin’ mais il les avait joué la veille si mes souvenirs sont bons.

Allez elles sont pas de super qualité et depuis il y en a de bien meilleures sur YouTube mais je ressors mes vidéos, je réalise que je ne les avait jamais postées ici !

 

 

 

 

 

 

Et on remet bientôt ça, dans 5 mois pile poil !

 

 

Encore une nouvelle date!

C’est la nouvelle que l’on attendait tous, et elle est tombée ce matin !

Suite au Sold Out de l’O2 Arena, John et son équipe rajoutent une date à Londres, au Wembley Arena cette fois, le 26 Octobre 2013, parfait pour mon anniversaire tout çà 🙂

Cette fois les billets ne me passeront pas sous le nez! Attention la prévente aura lieu ce jeudi à 9h et la vente générale le lendemain, vendredi, à 9h également.

 

Tweet Londres

 

 

Source: @Alis0nSlidjia (merci d’avoir été aussi réactive!) / johnmayer.com