Setlist – Estadio Luna Park, Buenos Aires, 17.09.13

LunaPark-1

 

Comme souvent lorsque John joue au même endroit deux fois de suite, la setlist comprends beaucoup de nouvelles chansons comparé à la nuit précédente.
Comme la veille, la foule était à bloc dès le tout début. Même si le sol était parsemé de sièges au lieu de places debout je n’ai pas vu beaucoup de gens les utiliser. Il semble également que le public avait apporté beaucoup plus de guitares que la veille, rien de très surprenant.

Les spectacles à Luna Park ont été les deux concerts les plus énergiques et passionnant de la tournée. Je sais que c’était la première fois que John joue en Argentine, mais je suppose que ce ne sera pas la dernière. Muchas gracias por la hospitalidad.

 

Voci la setlist :

– Queen of California
– Paper Doll
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– Waiting on the World to Change
– Slow Dancing in a Burning Room
– Something Like Olivia
– Dear Marie
– Wheel
– Daughters (John solo, acoustic)
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Wildfire
– Vultures
– No Such Thing
– The Age of Worry
– Half of My Heart
– Friend of the Devil (Grateful Dead cover)
– Who Says
– If I Ever Get Around to Living

Encore:
– Your Body Is a Wonderland
– Gravity

LunaPark5

 

LunaPark6

 

LunaPark7

 

Source: johnmayer.com

Setlist – Estadio Luna Park, Buenos Aires, 16.09.13

LunaPark4

Après une bonne semaine de repos, hier soir John a débuté sa première tournée à travers l’Amérique du Sud au stade Luna Park dans le centre de Buenos Aires. Le spectacle n’a commencé qu’à 20h45 mais les fans faisaient la queue vers 14h pour se rapprocher de la scène autant que possible. Une fois les portes ouvertes, les gens affluaient et les applaudissements ont immédiatement résonné dans l’enceinte.

Le spectacle fut composé d’un grand mélange de chansons anciennes et nouvelles et c’était génial de voir le public chanter à l’unisson chacun de ces titres. « No Such Thing » fut ajouté au set et sonnait comme si le groupe l’avait joué depuis le début de la tournée. Tout était à point et les jams et solos sur des chansons comme « Goin ‘Down the Road Feeling Bad » ont fait danser et applaudir la foule dans le peu d’espace disponible au sol.

La nuit entière était remplie de cris de « olé » et « Mayer Is Back », pendant que John et le groupe jouait.
Après la fin du set, la foule de Luna Park a continué de chanter jusqu’à ce que la bande revienne sur scène et joue « Waiting on the World to Change » et « Gravity » pour le rappel.
A la fin, John a attrapé une guitare au premier rang, a fait un solo avec avant de la dédicacer à son propriétaire. Je suis sûr que celui qui possède cette guitare n’oubliera jamais cette nuit là, mais je pense pouvoir en dire de même pour tout ceux qui étaient présents ce soir.

 

La setlist de cette nuit :

– Queen of California
– Wildfire
– Half of My Heart
– Paper Doll
– Something Like Olivia
– Waiting on the Day
– Who Says
– Going Down the Road Feelin’ Bad (Henry Whitter cover)
– Slow Dancing in a Burning Room
– Your Body Is a Wonderland
– Free Fallin’ (Tom Petty cover)
– Born and Raised
– No Such Thing
– I Don’t Trust Myself (With Loving You)
– The Heart of Life
– Dear Marie
– The Age of Worry
– Vultures
– A Face to Call Home

Encore:
– Waiting on the World to Change
– Gravity

 

 

LunaPark

LunaPark2

Source: johnmayer.com

Vidéo – Road Session n°10

Pour la première fois John s’est rendu en Amérique du Sud pour sa tournée « Born and Raised » et à donné deux concerts à l’ambiance incroyable à Luna Park, Buenos Aires.

C’est dans les coulisses de ces shows que nous emmène cette 10ème Vidéo « Road Session ».

 

Source: mayermusic- YouTube