« The Search For Everything » arrive…

Tout d’abord je tiens a vous souhaiter mes meilleurs voeux pour cette année 2017 et que tous vos projets se réalisent !

Il y en a un autre qui à donné des nouvelles ce 1er Janvier (joyeux anniversaire à mon chéri au passage 😘).

En effet John à posté sur les réseaux la pochette de son futur album « The Search For Everything ». Il explique aussi qu’il sortira 4 chansons à la fois, tous les mois.

The Search for Everything » Wave One 1/20/17
The album will be released four songs at a time. Every month.
There were too many songs to ever get out the door at once.
1. Moving on and Getting Over
2. Changing
3. Love on the Weekend
4. You’re Gonna Live Forever in Me
I love you and I thank you for waiting.
Here we go. X

jm-2017

Source: Facebook – John Mayer

 
Publicités

Advanced Concepts – Le projet Jazz

Toujours grâce au travail du forum « My Stupid Mouth », nous avons appris qu’un documentaire allait bientôt voir le jour.

Screen+Shot+2015-05-03+at+3.42

En effet, John avait fait allusion d’un album instrumental orienté jazz, avec le Trio et Chick Corea. Le réalisateur Michael Barth à suivi le processus d’enregistrement et on peut voir le teaser de ce projet, resté secret jusqu’à ce jour.

Le documentaire n’est pas encore disponible car on a demandé à Michael Barth de ne pas le dévoiler pour le moment mais nous assure qu’on pourra le voir très bientôt, il s’intitule « Advanced Concepts ».

http://www.barthfilm.com

Screen+Shot+2015-05-03+at+3.31.56+PM

« Après avoir longtemps été catalogué d’artiste pop, John Mayer passe une semaine dans un studio riche en histoire pour enregistrer un album de jazz instrumental avec quelques uns des musiciens les plus légendaires. Ce film explore les limites du genre et le travail d’improvisation de John Mayer ».  

Vu le teaser, ce documentaire à l’air d’aussi bonne augure que l’excellent « Someday I’ll Fly ». On a hâte d’en voir plus !!

Rappelez vous en 2015 John avait interprété « After Midnight » lors du Seth Meyers Live.

 

Source: My Stupid Mouth Forum

Déjà un successeur pour le LP7?

On sait tous que l’album de John (LP7) est en préparation pour 2017, mais aujourd’hui on apprends, par les dires de Richard Young, créateur du forum My Stupid Mouth, qu’un second album intitulé « Zero »  sortirait dans la foulée. En effet, Richard a rencontré John la semaine dernière et a pu en discuter avec lui, on peut dire que notre John, habituellement assez discret, en a révélé un peu plus sur sa future musique.

Screen+Shot+2015-05-26+at+12.53

Voici le résumé de leur conversation.

« J’ai recontré John lors d’un entracte des Dead & Co Samedi soir avec ma femme. j’étais seul avec lui 5 petites minutes mais le moment fut magique. Nous avons discuté du très attendu nouvel album (LP7) , et je fus tout excité quand John a dit (et je ne pense pas qu’il blaguait) qu’il y aurait un second album qui sortirait très peu de temps après le LP7 et qui s’intitulerait « Zero »

« Zero » sera un ensemble de 6 à 8 titres qui n’ont pas été intégrés aux 3 précédents albums, plus des extras dont John nous a fait profité lors de ses shows secrets, dont le très attendu « Hotel Bathroom Song ». 

C’est une très bonne nouvelle!!! Tout en se concentrant sur les Dead & Co, mais très secret sur son travail personnel,  John nous prépare un petit bijou que l’on a hâte d’entendre.

Croisons les doigts pour enfin entendre « Portable Heart », « A Break in the Clouds », « Taking On Water », et le magnifique « In Your Atmosphere » #rêve

 

Source : My Stupid Mouth Forum

Joyeuse Saint Valentin aux amoureux !

Je vous souhaite à tous une très joyeuse et romantique Saint Valentin! ❤

Aux amoureux bien sûr ! Et pour les autres vous pouvez vous mettre aux fourneaux et préparer des cupcakes, ou bien regarder vos séries préférées sur Netflix, ou tout simplement écouter John !

Je me demandais qu’elle était pour vous la chanson d’amour la plus romantique de John Mayer, ou laquelle est la plus représentative de l’amour pour vous?

Quand on cherche sur le net qu’elle est la meilleure chanson d’amour de John il y en a une qui revient sans cesse, « Slow Dancing In a Burning Room ».

Ok c’est une chanson d’amour mais surtout sur un amour en train de mourir. Habituellement on écrit sur les débuts d’une relation ou après coup lorsque celui-ci s’en est allé, mais cette chanson est différente. Elle fait de son mieux pour ne pas être triste, alors que la rupture est évidente. C’est une de ses chansons qui convient aux situations ou l’amour est en train de se briser des deux côtés, mais ils continuent de danser…

La chanson se terminera par une remise en question, apprends-t on vraiment de nos erreurs passées?

Pour fêter cette journée dignement j’avais envie de revoir cette prestation de « Slow Dancing » lors du live du Letterman Show en 2013, hope you’ll enjoy !

 

Bonne fin de soirée à tous, on se retrouve très vite !

 

 

 

Dead & Company – Review du 30.10.2015

Allez on commence l’année avec une petite review !

Si vous vous êtes intéressés un minimum à l’actualité de John ces derniers mois vous savez donc qu’il a rejoint le groupe Grateful Dead, le temps d’une tournée, enfin du moins, car si on lit les éloges faites dans les différentes reviews après leurs series de concerts il va peut être rester plus longtemps et contribuer au grand retour du groupe psyché des années soixante dix sur scène.

10926446_1195580460458779_8531821341500140212_n

Dead & Company 2015

 

Voila pourquoi je voulais partager avec vous cette review du concert d’Halloween au Madison Square Garden de New York le 31 Octobre dernier, publié dans le Rolling Stone Magazine. Enjoy !

720x405-dead_&_company_msg_20151031_191_MJE5647

 

Depuis la disparition de leur membre leader  Jerry Garcia, l’idée d’un chanteur-guitariste sur scène avec les membres survivants des Grateful Dead, n’a jamais fait autant parler.

Mais maintenant que 20 années ont passé depuis le décès de Garcia, le remplacement de ce dernier est devenu normal. Les shows sont tout d’abord basés sur la musicalité et la durabilité des chansons, et cela ne choque plus d’entendre Lesh, Bob Weir ou bien d’autres musiciens capables comme Warren Haynes, John Kadlecik ou Jackie Greene chanter les chansons de Garcia, et les guitaristes rejouer leurs classiques.

Bien avant même que les membres  de la bande jouent leurs cinq shows de retrouvailles cet été, des rumeurs ont commencé à circuler disant que Weir et les batteurs Bill Kreutzmann et Mickey Hart reviendraient en tournée à l’automne avec John Mayer.

Même dans le nouveau monde, le scénario post-Garcia, la pensée de Mayer pour ce remplacement était vraiment déconcertante.

De tous les guitaristes qui se sont essayé à ce jeu, Mayer et son style semblent les moins compatibles. Son jeu est propre, fluide et précis – il est facile de l’imaginer dans un groupe « fusion » des années soixante-dix -, mais pourrait-il redorer l’âme et le jam du groupe, et pourrait-il s’intégrer dans le genre si particulier des « Dead » ?

1035x691-dead_&_company_msg_20151031_173_MJE5629

Le nouveau groupe, baptisé « Dead & Company », fusionne donc les trois membres des « Dead » avec Mayer, le claviériste de longue date de l’après Garcia, Jeff Chimenti, et le bassiste Oteil Burbridge des Allman Brothers

Le groupe a fait ses débuts à Albany le 29 Octobre, et le jour d’Halloween le groupe a joué la première de trois nuits au Madison Square Garden de New York.

Avec la présence lumineuse de Mayer et l’absence de Lesh, qui jouait avec son propre groupe le soir même au Théâtre Capitol à proximité de Port Chester – Dead and Company avaient beaucoup à prouver et ils ont réussi : Jouer avec puissance et autorité dès le début, le groupe a montré qu’il était encore bien vivant non seulement après Garcia mais après Lesh et Fare Thee Well.

Burbridge à un style plus fluide et moins agressif que Lesh, et Mayer est un chanteur très différent qu’Anastasio à Chicago. Anastasio rayonne, une ambiance joviale béatifique; par comparaison, Mayer, qui avait l’air assuré et confiant toute la soirée a bel et bien rempli le contrat (c’est aussi un chanteur moins distinctifs que ses prédécesseurs).

Dès le début, avec un jam d’ouverture tronqué qui conduira vers « Jack Straw » Mayer ne se pavanait pas; avec un minimum de « guitar faces » appréciable, il était déterminé à montrer qu’il était à la fois un étudiant respectueux et un digne successeur de Garcia, et il a maintenu le cap toute la nuit.

Il a nous a beaucoup rappelé Garcia au cours de son jeu. Et au cours de ses solos prolongés dans « Deal » et d’autres, la foule l’a accueilli avec rugissements.

Avec cette setlist, pour ce show du moins, le groupe a largement joué la sécurité. Rappelant la première soirée « Fare Thee Well » à Chicago, dominée par le répertoire des Dead des années soixante-dix.

1035x691-dead_&_company_msg_20151031_217_MJE5673

Weir et Mayer ont alterné les chants, avec l’intensification de Mayer sur « Brown Eyed-Women », « Deal » et le « Althea » des années 80.

Certaines règles des « Dead » sont restées intactes. Au cours du show qui a duré quatre heures, et qui comprenait un entracte de 45 minutes à peu près, seul Weir s’est adressé à la foule, seulement lors d’une brève salutation et l’annonce de la pause.

Tout comme au bon vieux temps « China Cat Sunflower »  a précédé « I Know You Rider » et Weir et Mayer ont échangé des versets sur « Jack Straw » tout comme Weir et Garcia le faisait tant de fois à l’époque.

De même lors des quelques spectacles donnés pour  Halloween pendant l’ère Garcia, ils ont tout donné pour « Werewolves Of London » de Warren Zevon.  Et au cours du deuxième set, ils ont joué les inévitables « Drums » et «Space».

dead-and-co-3-by-maria1

On peut admirer que la détermination de Mayer semblait alimenter le reste de la bande, qui semblait avoir plus répété que lors du show « Fare Thee Well ».

Mayer  à bien su creuser les riffs dans « New Speedway Boogie » et Willie Dixon à bien su faire sortir le coté funky de « Wang Dang Doodle » un autre grand classique de l’ère Garcia.

Le chant et la puissance vocale de Mayer ont guidés le groupe de façon plutôt impressionnante sur l’un des morceaux les plus délicat de la soirée « Terrapin Station ».

Le jeu de Hart et Kreutzmann’s sur « Drums » et « Space » était particulièrement tribal et envoutant, aussi Weir semblait concentré comme jamais auparavant.

Le moment crucial est arrivé deux chansons avant la fin du spectacle, avec les notes d’ouverture de « Morning Dew ».

Ce soir, Weir a chanté la part de Garcia, mais on peut avouer sans conteste que Mayer était au-dessus, son solo  a transporté le groupe entier, mais il a aussi donné à la chanson un nouveau son, plus frais.

La vie après Garcia ne sera jamais la même, mais des moments comme celui qu’on a vécu fait preuve de l’héritage des « Dead »: la joie de l’inattendu, une immense surprise.

 

 

 

John Mayer Live Periscope du 30.06.2015 et Traduction

Salut à tous !

Je profite de cette (très, trop) chaude journée de repos pour reprendre un peu le blog, j’espère que vous allez bien et que les vacances se rapprochent pour vous !

On a eu des nouvelles de John dernièrement ! En effet il poste un peu sur Instagram mais aussi sur son nouveau support favori, Periscope. Si vous ne connaissez pas Periscope c’est un peu le principe de UStream, vous vous connectez, vous diffusez une vidéo de vous Live (pas de limite de temps), les gens se connectent à vous, vous regardent et spamment votre écran de messages qui vont trop vite pour être lus, ces vidéos ne restent que quelques heures sur l’appli, mais quelques malins s’amusent à enregistrer les stream et je les remercie !  🙂

il y a quelques jours on à pu suivre John et son ami Andy sur la route du concert des Grateful Dead, j’en ferai un prochain post.

Allez, pour vous mettre dans le bain voici le live du 30.06, fin de soirée pour John, 8h du matin pour nous, en plein maquillage mon appli clignote « John Mayer est en live! Watch? » Off course je watch !!

Sur cette vidéo John nous joue une petite sérénade au coin du feu avec sa nouvelle guitare et créée une chanson avec les commentaires de ses fans. Enjoy it !

Et avec la traduction s’il vous plait ! 😀

Oh salut, c’est John !
Avec moi une magnifique Paul Reed Smith classique, je profite d’une chaude soirée d’été au coin d’un feu et d’une fontaine. Et je m’amuse un peu en jouant un peu de guitare. Ah et je suis en accordage standard.
J’ai commencé avec un morceau de Miles Davis qui s’intitule « In a Silent Way ».
En fait ça s’appellerait plutôt « Shhh Peaceful »  plutôt que « In a Silent Way » parce qu’après j’ai dévié un peu et improvisé ce qui me passait par la tête.
C’est une guitare magnifique, le neck classique est très grand. Ah et puis je l’ai fait customiser… (il parle trop technique à ce moment)
Cette guitare à été faite par Paul Reed Smith, du bois brésilien au dos et sur les cotés, elle a un son magnifique. Vous savez je n’ai jamais beaucoup joué sur des guitares classiques, en corde nylon, et cette guitare m’a fait changé d’avis. Et je passe un moment super avec juste assis ici en faisant ce que je fais. Jouer de la guitare.
Il y a tellement d’amour sur Instagram, c’est la ou nous devrions être d’ailleurs, je sais pas, ici ou ailleurs je sais pas (John veut surement faire référence à la limite de temps sur Insta, qui n’existe pas sur Periscope)

Il y a tellement de gens qui partagent leur musique avec mes hashtag.
C’est la que j’ai eu l’idée de partager avec vous, de jouer pour vous avec ce truc genre gratuit pour tous, de l’amour gratuit pour tous.

Ah ce que j’aime aussi avec cette guitare, vous pouvez jouer avec deux cordes et ça sonne de suite très….
Et quand vous vous plantez, continuez et ça fait exotique.

Allez maintenant un peu de questions réponses, voyons voir.

Oh je vois qu’il y a beaucoup d’amour du Brésil aussi. Je vous aime aussi, merci pour votre soutien.
C’est surement l’après-midi ou vous êtes, voila pourquoi il y a autant de brésiliens présents. Il y a déjà un bon millier de personnes dans la pièce.

– Nouvel album. Je vous tiendrai au courant. J’y travaille j’y travaille. Je ne fais pas rien.
– Non je ne vais pas essayer de te tuer…
– Chanter… tu ne préfère pas profiter des jolies tonalités d’un instrument?
– Oui je vais revenir en Australie.
– Oh oui je suis heureux de t’avoir sauvé la vie

– Oh le show des Grateful était super. Les deux show étaient super, je n’ai jamais rien vu de tel. Je ne m’en remets toujours pas d’ailleurs. Je n’ose même pas imaginer comment ça devait être à l’époque.
L’énergie de la foule, je n’avais jamais vu ça, C’était quelque chose entre un show, un rêve, un village, une fête, le tout à un niveau dingue.

Voyons un peu ce que vous demandez..
– Salut l’Angleterre!
– Comment je suis arrivé sur Periscope? Mon pote Jordan, il était sur Periscope.
Voila, ça va conclure le moment « questions réponses »
Est ce quelqu’un à vu le Periscope que Andy et moi avons fait sur la route de Santa Clara? Cet homme est un présentateur né! Il n’a qu’a poser ses yeux sur n’importe quel appareil, ou camera pour en faire un broadcast. Je ne sais pas faire ça.

Oh « Stop ThisTrain » voyons ce que ça peux donner. Ça fait un peu movie store sur une classique. Ça sonne pas mal.

Voila donc ce que je fais après avoir joué une chanson, je joins mes deux mains sur la guitare et je prends cet air pensif..
Qu’est ce qui passe d’autre?

– Non Gravity ne marcherai pas sur cette guitare.
Ce qui est plutôt sympa c’est le freestyle avec cette guitare, tout ces sons, ces bois vieux de centaines d’années c’est comme du bon vin.

« Quand tu t’assois près du feu, et tu prends une guitare, ne veux tu pas chanter doucement et calmement tout comme moi?
Quand tu es en été, et tu n’a nul part ou aller, attrape juste une guitare et chante comme ça.
Est-ce que je peux te suivre? Je manage Christine Amato (il commence à lire les commentaires)
Ah ah ah omg omg
Frappe des mains, tu es incroyable..

Ok attendez je vais chanter une chanson, basée sur, ce que vous tapez les gars, allez on y va

Hey man hey man
Tuck me in this, before you exit
Your eyes, Say my name
Sing me a lullaby
Love me forever, Pancakes
Moose Moose Oh I do
Omg I’m not here
Oh I do
I wanna run with you
I smell baby farts
Kiss my fingertips
Oh pretty please, Recipe
Marry me beautiful song
Flower shirt
Now our day is cool
I love you you are the best
And I make baby
Say Turkey cookie
Mom is going home
Be my love
Montana sky
I’m obsessed with you
Kiss my hand
I just woke up to this
Best night ever had had had
Awesome
Oh I am dead
You’re my hero
Bless the Lord
Hey man hey man
I’m on the floor, say my name
One more time
I can’t think of what to say
To the stars
Turn the moonlight on and your body is a wonderland
Je veux que vous sachiez que je garderai 100% de cette chanson si je devais la sortir, peu importe ce que ça fait.
Et je pense que ça pourrait faire un hit.
Et vous les gars, en étant a ce moment même sur ce Periscope, vous pouvez dire en quelque sorte que cette chanson c’est la votre. Moi je vais devenir riche avec cette chanson, et je vous devrai tout l’argent. Parce que c’est comme ça que ça marche.
Je ne connais personne d’entre vous, je ne vous ai jamais rencontré de ma vie, je ne sais rien, je sais pas quoi dire, c’est pas mon téléphone, et ce n’est même pas mon téléphone !
Mais ça va être un hit. Haha « mais on l’a écrite ensemble » oui c’est vrai on se connait un peu.

« Take me with you, jajaja, we met… » attends ces paroles et ce son vont bien ensemble en plus…

« Take me with you, jajaja
We met two years ago »
Vous voyez ça marche, vous êtes fantastique les gars, c’est super.

Je pense que naturellement ça annonce la fin, c’est ce que je n’aime pas avec Periscope, ce moment va se terminer dès l’instant ou je vais appuyer sur Stop, je suis sur que ça va être enregistré et je déteste ça.
Ce moment est juste bon pour maintenant, et je sera gêné d’avoir fait ça, dès demain.

Ça devrait juste être un « va et vient », on peut pas juste avoir un moment ensemble? et si vous étiez la tant mieux pour vous et si vous travailliez tant pis une prochaine fois, vous n’avez pas a le re regarder encore, ce n’est bien que sur le moment, personne ne devrait faire un Periscope et aimer le revoir.
Enfin, je vais vous rejouer un petit morceau.

Passez un bon été, joyeux 4 Juillet, soyez prudents sur les routes, en Amérique et ailleurs, je vous reverrai bientôt sur Periscope.
On se reverra.
Et je vous aime. Voila c’est dit. Vous n’avez pas a répondre. On se sent toujours bien après avoir dit ça. Alors prenez le. N’ayez pas la pression de dire « je t’aime » à votre tour.
Et bye bye, c’est dur de partir, dur de partir…
Ça dit glisser pour stopper…

JM Periscope 30.06.15